Tout savoir sur les montagnes sacrées du Tibet

Le Tibet est réputé pour ses massifs montagneux à perte de vue, et ses paysages merveilleux. Entre culture et religion, les Tibétains se particularisent de toutes les autres ethnies par l’importance de la vie spirituelle dans leur existence. Effectivement, ces hauts sommets sont sacralisés par la population. Dès lors, il est difficile d’y mettre les pieds. De plus, avec la sévérité des autorités chinoises, le Tibet devient de plus en plus inaccessible, surtout pour les visiteurs solitaires. Toutefois, la région admet les déplacements en groupe, via les agences de voyages. Par conséquent, pour ceux ou celles qui sont fascinés par le tourisme culturel et les sensations fortes, un tour aux abords des montagnes sacrées du Tibet fait partie des destinations à ne pas rater.

Montagnes sacrées du Tibet : Refuges des dieux

En raison de leur haute altitude, les monts sacralisés du Tibet attisent plusieurs religions de l’Asie, en particulier le bouddhisme et l’hindouisme. Selon ces cultes, elles abritent des dieux qui sont responsables de la paix sur la terre. Chaque montagne sacrée au Tibet s’assimile en outre à une grande divinité. À l’instar du mont « Kailash », le principal lieu où se pratique le rite des hindoues et des bouddhistes, il est considéré comme la demeure du dieu « Shiva ». Effectivement, comme aucun alpiniste n’est revenu vivant de cette escalade, ces groupes cultuels pensent qu’il s’agit d’un domaine sacré interdit aux païens et aux non-pratiquants. Par contre, faire le tour de cette montagne pendant 108 fois figure parmi les rituels à exécuter en vue d’atteindre le nirvana, c’est-à-dire la plus grande satisfaction de la vie spirituelle. Mais à côté de cet aspect culturel et religieux, les montagnes sacrées renferment également de très vastes circuits de trek.

Montagnes sacrées au Tibet : excellents circuits de trek

Pour les amateurs de randonnée pédestre en pleine nature, des circuits destinés à cette activité sont prévus par les autorités compétentes. En suivant les guides, le milieu tibétain pourrait étonner beaucoup de visiteurs. Effectivement, il s’agit d’un paysage où l’écosystème reste intact. L’environnement est considéré comme un héritage des dieux. De ce fait, les Tibétains sont des fidèles protecteurs de celui-ci. Par conséquent, une bonne partie de trek ne pourrait vous faire que du bien puisque le degré de pollution est très faible. De plus, avec la compagnie des pèlerins, les passionnés des études culturelles peuvent observer de près les rituels et les modes de vie de chaque famille. Toutefois, avant de se lancer dans une telle aventure, il est important de bien s’équiper.

Les équipements à prévoir avant de faire un trek dans les montagnes sacrées

Comme toute randonnée, il est primordial de se munir de plusieurs bouteilles d’eau et de quelques nourritures aptes à satisfaire les besoins pendant quelques jours. Effectivement, en faisant beaucoup d’efforts, l’organisme dépense plus d’énergie qu’il n’en gagne. De plus, à cause de l’instabilité du climat des hautes montagnes, des malaises peuvent survenir. Dès lors, il est fondamental d’amener tous les médicaments et tous les soins nécessaires. En outre, en raison du froid glacial du Tibet, il ne faut pas, non plus, oublier les habits d’hiver ainsi que les pulls. Par ailleurs, il a également été constaté qu’une insuffisance d’oxygène sévit à chaque montée d’altitude. Par conséquent, emporter des bouteilles d’oxygène s’avère bénéfique pour les non-habitués. Mais en d’autres termes, une promenade dans ces alentours va vous en mettre plein la vue.

Les spécialités culinaires du Tibet
Quelles fêtes sont célébrées au Tibet ?