Les spécialités culinaires du Tibet

Si vous envisagez un voyage au Tibet, vous vous demandez probablement quels plats tibétains vous attendriez lors de votre voyage. Vous découvrirez rapidement que la culture culinaire tibétaine est fortement influencée par ses voisins, de sorte que tous les aliments que vous mangerez ne seront pas inconnus. Ne manquez jamais la rare occasion de goûter aux spécialités culinaire tibétaine à travers un large éventail de délicatesses exotiques. Les plats et boissons tibétains suivants sont une chose à ne pas manquer.

Viande de yak tibétaine

Les yaks tibétains sont le bétail le plus fréquemment présent au Tibet. Les animaux durs et doux vivent sur le plateau à une altitude de 3500 m à 5300 m. Et leurs globules rouges sont trois fois plus nombreux que les vaches normales. Leur viande moelleuse et nutritive à la saveur délicate est la marque de ces spécialités culinaire tibétaine. La viande de yak, riche en calories, est normalement coupée en morceaux et les Tibétains y répandent du sel et d’autres assaisonnements naturels. Ensuite, ils suspendent les morceaux de viande de yak à une corde pour la sécher à l’air. En plus de la viande de yak, les nomades tibétains utilisent les poils de yak pour la fabrication de tentes, pour les tapis et les bottes, et le lait est utiliser pour la boisson et le beurre, etc. La relation harmonieuse entre le yak et les nomades tibétains est essentielle pour comprendre la culture tibétaine. La viande de yak tibétaine est l’un des mets incontournables au Tibet.

Yogourt Tibétain

Le yogourt tibétain est l’un des casse-croûtes préférés des Tibétains. Que ce soit au restaurant ou dans de petits stands dans la rue, on peut facilement trouver un yogourt tibétain crémeux et blanc parsemé de beaux raisins secs. Contrairement au yogourt que vous connaissez, le yogourt tibétain vendu au Tibet est fermenté avec du lait de yak tibétain sans additifs alimentaires nocifs. La consommation de yogourt tibétain est une belle tradition au Tibet qui dure depuis mille ans. Il sert également de nourriture indispensable à certaines célébrations religieuses du bouddhisme tibétain, telles que le festival Shoton. Le yogourt est une des spécialités culinaires tibétaine qui vaut la peine d’être essayé lors de votre visite au Tibet.

Thé au beurre tibétain

Boire du thé au beurre tibétain en mangeant Le Tsampa est une scène quotidienne dans la vie des Tibétains. Cette boisson est essentielle dans l’environnement hostile du plateau Qinghai-Tibet, le thé au beurre, composé de feuilles de thé, de beurre de yak, d’eau et de sel, peut protéger efficacement les Tibétains de la faim et de l’exposition. En raison de la pénurie de légumes à haute altitude, la riche vitamine contenue dans les feuilles de thé est très efficace pour reconstituer la nutrition et les minéraux nécessaires à un corps en bonne santé. Traditionnellement, les Tibétains faisaient d’abord bouillir de l’eau, puis ajoutaient du thé dans la casserole et les faisaient mijoter (3-5 minutes). Ils Mettent ensuite le thé dans un Chandong, une baratte tibétaine traditionnelle, puis ils y ajoutent du beurre de yak et du sel. Ensuite, ils mélangent tous les ingrédients des dizaines de fois avec le Chandong. Enfin, ils placent le thé au beurre dans le récipient pour le faire bouillir.

Quelles excursions pouvons-nous faire lors d’un voyage au Tibet ?
Conseils pour préparer un circuit au Tibet